Enfin tout savoir sur les tampons "clear" !

Enfin tout savoir sur les tampons "clear" !

DELPHINE VITAMINE C

Je tamponne, tu tamponnes, elle tamponne, bref,  tamponnons donc ensemble !!! (juste pour le fun dis le à voix haute, tu verras c’est pas si facile !!!)

Quand on parle du matériel de scrapbooking, il est fréquent que l'on pense en premier lieu aux tampons

Alors, si tu te lances tout juste dans le scrap, tu as peut-être déjà vu des tampons transparents, un peu “mous” si tu les prends directement dans la main.
Si tu sais, sans hésitation, ou presque,  utiliser des tampons “bois”, tu te demandes peut-être comment utiliser ces tampons clear. Ça tombe bien, c’est le sujet de ce nouvel article.

Tu t’en sers déjà mais tu cherches des astuces pour les ranger et bien les nettoyer ?

Ben justement à notre dernière grosse réunion de toute la DT MakeFor (si tu viens de te dire, c’est quoi une DT, fonce lire le premier article de notre blog, clique juste ICI et tu y es !), on a évoqué tous ces points. Et on partage tout cela dans ce nouvel article.

Ah ! Et avant de rentrer dans le vif du sujet : on a pour habitude aussi de raccourcir “tampons clear” en “clear”.

La différence entre les tampons clear et les tampons bois

Les tampons ont toujours existé. 

On te fait même une parenthèse historique : le tampon le plus ancien à ce jour, datant de 4000 ans avant J-C, a été trouvé en Mésopotamie, qui correspond à l'actuel Irak. Puis largement développé au 17ème siècle pour ce qui deviendra la Poste ! On a fait très court pour cette partie historique, on ne voudrait pas te perdre en route !

En termes de loisirs créatifs, les tampons bois sont souvent sur le podium du matériel qu’on achète en premier.

Quand le scrap a commencé à bien se développer, on trouvait en effet principalement des tampons bois ou bien encore des tampons en caoutchouc.

Puis, dans les années 1990, sont apparus les premiers tampons clear. Pour notre culture générale de scrappeuse, il est toujours intéressant de savoir que c’est la marque Hero Arts qui est généralement créditée d'avoir été l'une des premières à commercialiser des tampons transparents.

Alors, on ne va pas se mentir, la qualité des clears de l’époque n’était pas forcément toujours au top du top !  Mais comme toute innovation, elle s’est nettement améliorée au fil du temps et n’a plus grand chose à envier à son ancêtre, le tampon bois ! Les traits sont devenus plus fins, et plus précis. De vraies petites pépites existent dans les designs de tampons clear.

C’est vrai,  oui, il y aura toujours la team “tampons bois” , aussi pour l’objet qu’il représente. Certains ateliers se transforment parfois même en petite exposition. 

Mais aimer l’un n’empêche pas d’aimer l’autre !

Une principale différence entre les 2 ? La place que cela prend dans ton espace créatif (lis bien jusqu’au bout, tu auras des astuces pour les ranger !)

 

Comment les utiliser ?

Le support :

Alors, les tampons clears s’utilisent avec une plaque transparente, aussi appelée “bloc acrylique”.

Il existe de toutes les tailles pour s’adapter à tous les tampons.

                                 

LA PETITE ASTUCE : pour une raison ou une autre, tu n’as pas de plaque acrylique sous la main ? Mais tu as un boîtier de CD ? C’est parfait, il va te dépanner et va remplacer à merveille un bloc.

L’encre :

Les tampons, c’est peut-être aussi un petit peu notre Madeleine de Proust et cela nous rappelle notre enfance quand, de bon coeur, on appuyait foooort sur l’encre et que l’on tamponnait à tout va sur tous les supports possibles et inimaginables (oh, c’est vrai, tu avais pris les murs blancs pour une grande toile ?)

Alors, avec la team de MakeFor, on a un truc super important à te dire : c’est TOUJOURS (on ne crie pas, on insiste !) l’encre qui vient sur le tampon, et pas l’inverse !

Pourquoi ? Parce qu’au moins tu peux voir où tu mets de l’encre et donc mettre l’encre vraiment sur ton tampon et pas sur la plaque transparente.

Tu te souviens du résultat quand tu étais enfant et que tu faisais exactement l’inverse ? Tu te souviens du joli cadre ( on est d’accord, c’est une expression !) que tu avais alors ? Ben voilà, maintenant tu sais pourquoi !
Alors, parfois on aime bien dire aussi “on ne travaille pas à la Poste”, toujours pour imager l’action de mettre le tampon sur l’encre, mais forcément, d’un point de vue “statistiques”, ça arrive de tomber sur une personne qui y travaille (et là …. malaise !!!)

Comment nettoyer les tampons clear ?

Il existe des produits spécifiques pour nettoyer les tampons mais on te donne ici les alternatives et les meilleurs conseils de la Team MakeFor.

De manière assez unanime, on évite les lingettes bébé entre autres pour des raisons écologiques. Mais on est d’accord, qu’en atelier ou en crop (allez, encore un mot à retrouver dans notre article dans le lexique !), cela peut bien dépanner.

Sinon, on te conseille de les nettoyer avec l’eau et du savon noir, puis de les sécher avec une microfibre lisse et sans bouclette (et propre !!!)
Ils sont vraiment très encrassés ? Il reste de l’encre dans les “petits” détails du motif? Garde une brosse à dents qui n’aura maintenant plus que pour fonction de nettoyer tes petits tampons adorés ! (aaahhhh l’affect dans les loisirs créatifs, c’est quelque chose !). Tu frottes bien et le tour est joué.

Comment ranger les tampons clear ?

Là aussi tu as de nombreuses possibilités en fonction de la place dont tu disposes et du nombre de tampons (sachant en plus qu’en plus tu vas encore compléter ta collection au fil des semaines !)

Tu peux opter pour la boîte de chaussures, la boîte en plastique, ou le tiroir de ton bureau, en rangeant à chaque fois ton tampon dans son emballage d’origine.

Photo WenDIY, membre de la DT    
.               
  Photo Elodie Magnier, membre de la DT

 


                                                          Photo Le Bric à scrap de Laurence, membre de la DT

Tu peux aussi choisir l’option de les classer par thème, par exemple dans des classeurs. Si tu as le courage, tamponne-les au préalable sur une feuille, ce qui te permet de voir la taille réelle et d’imaginer ton projet.

.               
                                                        Photos de Papascrap, Les cartes du chat

Comment éviter les doublons ?

Tu as la “tamponnia” et tu as déjà acheté un design en doublon ? Oups !!! Suis bien ce conseil au top qui va suivre !

Référence chaque tampon sur une clé USB que tu peux brancher sur ton portable. Ainsi, si tu as un doute, tu consultes ton fichier et voilà ! Ça c’est une super astuce, non ? Alors merci à Laurence alias Le Bric à scrap de Laurence, qui fait partie de notre DT !

 

Voilà, on espère que ce nouvel article t’aura plu. N’hésite pas à le partager avec tes ami(e)s qui ont aussi besoin de petits conseils. Parce que chez MakeFor, le plaisir de créer dans de bonnes conditions, on ne s’en tamponne pas !

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.